Se protéger des personnes toxiques
Se protéger des personnes toxiques
Retour à la liste des 5 conseils

Le plexus solaire est le siège de la relation à l'homme : Nous créons des liens énergétiques qui partent réellement du plexus pour nous relier aux gens que nous aimons (ce n'est pas une image c'est une réalité énergétique).

Nous créons un état de symbiose : ce qui fait que nous pouvons partager beaucoup de choses, mais en même temps nous pouvons nous retrouver désarmés face à eux.

Il peut arriver que ces liens deviennent "toxiques" c'est à dire qu'ils induisent des souffrances ou des comportements que nous ne pouvons plus supporter.

Les messages négatifs qu'ils nous envoient, de façon plus ou moins subtile, restent gravés dans notre psyché et nuisent à notre estime de soi.

D'où l'importance d'apprendre à les reconnaître et, par la suite, d'y mettre un terme car refouler ses sentiments de colère, de douleur et d'humiliation sans les exprimer aux autres, risque par ailleurs d'engendrer des affections physiques plus ou moins graves, tel que le cancer.

Quels sont les comportements toxiques les plus communs ?

Les paroles blessantes, impolies et méchantes, ce sont ces jeux d'esprit et ces mots cruels que les gens vous disent et que vous recevez comme des flèches en plein coeur.

Même si vous reconnaissez le caractère injustifié de ces propos, vous n'en serez pas moins ébranlé, car les paroles hostiles peuvent infliger des blessures plus profondes que n'importe quelle arme.

 

Les gaffes. L'exemple classique de ce type de comportement est celui d'une personne qui demande à une femme au ventre proéminent: "Alors, c'est pour quand l'heureux événement?", alors que cette dernière n'est pas enceinte…

 

Certains compliments : Ce sont tous ces mots gentils qui sont suivis d'une gifle verbale. Exemple :"Je te trouve vraiment séduisante dans cette robe, mais tes cheveux sont un désastre."

Souvent, ce n'est pas ce qui est dit qui révèle la sincérité d'une personne, mais la façon dont elle vous le dit.

Le ton sarcastique, la voix forte ou le débit monotone peuvent exprimer des sentiments hostiles. En réalité, vous devez entendre: "Je suis jaloux(se) de toi", "Je ne t'aime pas", "Tu ne vaux pas mieux que moi", etc.

 

Certaines plaisanteries : Ce sont ces gens qui vous disent ou font des choses bizarres ou choquantes, et qui, constatant que vous rougissez de colère, ajoutent que ce n'était qu'une plaisanterie.

Chaque fois qu'une personne tente de désamorcer un commentaire hostile avec un tel argument, sachez qu'en réalité, elle vous dit: "Je ne plaisante pas, j'éprouve du ressentiment, de l'insécurité ou de la colère à ton égard".

Soyez attentifs à toutes les phrases qu'on vous adresse et qui débutent par : "Tu devrais", "Pourquoi n'as-tu pas", "Tu aurais dû", "Tu ferais mieux de", "Ce n'est pas vrai".

Ces phrases suscitent généralement de la colère ou un sentiment d'humiliation , de dévalorisation et à ce titre, elles sont aussi blessantes que n’importe quelle insulte.

Comment faire face aux personnes toxiques ?

Ces techniques n'accompliront probablement pas de miracle ; il faudra beaucoup de patience et de tolérance avant que des résultats positifs se fassent sentir.

Les êtres humains peuvent changer ! Surtout quand ils le veulent et s'ils prennent conscience de leurs attitudes et comportements.

Grâce à ces outils qui encouragent, une saine communication ou une meilleure gestion de vos émotions, vous verrez vos relations personnelles ou professionnelles s'améliorer.

Les techniques :

La technique de l'expiration de la tension : Cette technique, fort simple, consiste à inspirer par la bouche pendant deux secondes, à retenir son souffle pendant trois secondes en pensant à la personne toxique, et à continuer de penser à cette personne pendant que vous expirez de toutes vos forces, jusqu'à ce que vos poumons soient vides.

Le but principal de cette technique est de parvenir à vous apaiser, spécialement lorsque vous vous trouvez en présence d'une personne qui vous irrite royalement (voir plus bas - type Moulin à paroles ou Victime).

Vous pouvez répéter cette démarche jusqu'à ce que vous ayez complètement évacué la négativité de votre système. Pendant que vous vous exécutez, non seulement vous ne commettez pas d'impair en disant ce qu'il ne faut pas dire, mais vous avez également le temps de vous préparer à contre-attaquer à l'aide d'une autre technique de votre choix.

 

La technique de l'humour : Cette technique consiste à répondre du tac au tac à des toxines verbales en ayant recours à l'humour.

Il importe peu que la remarque paraisse stupide à votre interlocuteur, l'important est que vous la trouviez drôle.

L'humour aide souvent à désamorcer les situations les plus délicates, tout en vous permettant de vous libérer de votre tension et de votre colère.

 

La technique du chasse pensée : À utiliser conjointement avec celle de l'expiration de la tension.

À chaque fois que vous pensez à la personne ou à la situation toxique, expirez en disant: "Chasse cette pensée", à voix haute ou silencieusement.

Cet outil est particulièrement efficace lorsque vous ne cessez de ressasser des paroles ou des gestes qui vous ont affecté.

 

La technique du désamorçage : Toute en douceur, cette technique consiste à ne jamais perdre son sang-froid; Si méchant, désagréable et mesquin que soit le comportement de la personne toxique envers vous, restez calme, utilisez des termes apaisants et chaleureux et souriez.

Comment y arriverez-vous face à autant de négativité, vous demandez-vous? Il suffit de vous rappeler que cette personne se comporte ainsi parce qu'elle se sent mal dans sa peau. En lui offrant votre soutien et votre affection, il est fort à parier qu'elle changera d'attitude à votre égard.

 

La technique de l'interrogation calme : Cet outil a pour but de montrer à la personne toxique, par une série de questions que vous lui posez, à quel point ses remarques ou son raisonnement sont absurdes. Quand vous recourez à cette technique, il est essentiel que vous parliez calmement et que vous donniez l'impression de maîtriser vos émotions. Très efficace auprès des gens qui portent des jugements gratuits sur les autres et sur les événements (voir plus bas - le type Critique).

 

La technique de l'affrontement : Parce que parfois il est inutile de prendre des gants, cette technique consiste à dire franchement à la personne toxique ce que vous pensez de sa remarque ou de son geste.

Cependant, lorsque vous affrontez ainsi quelqu'un, vous devez parler fort et clairement, afin d'être compris. Cet outil vous permettra non seulement de vous faire respecter des autres -parce que vous dites justement ce que vous pensez, sans hypocrisie mais aussi, de vous respecter davantage vous-même.

 

La technique du fantasme : Celle-ci devrait vous aider à relâcher votre tension en riant un peu, grâce à votre imagination.

Nous vous la recommandons particulièrement lorsque vous nourrissez des sentiments négatifs à l'égard d'une personne que vous ne pouvez attaquer de front, comme votre patron. Imaginez-le alors dans un ring en train de se faire écraser par un champion poids lourd. Le soulagement sera peut-être de courte durée mais combien profitable!

 

La technique de la furie : Bien qu'on nous ait enseigné qu'il n'est pas joli de sortir de ses gonds, il faut parfois savoir le faire, car avec certaines terreurs toxiques, c'est la seule façon de se faire entendre. Toutefois, crier ne veut pas dire frapper. Toute forme de violence physique est absolument exclue. Rappelez-vous que cette technique s'applique uniquement dans les cas où rien d'autre ne semble fonctionner.

Et si rien ne va plus, il reste la dernière technique, celle de la coupure.

En effet, quand vous avez essayé en vain toutes les autres techniques, il ne vous reste plus qu'une solution: rompre définitivement, pour votre propre bien.

La technique de la coupure du lien énergétique :

Inscrivez dans une lettre toutes les rancoeurs, la colère, les choses non résolues que vous avez contre cette personne toxique, sans vous relire et sans vous censurer.

Vous cacherez la lettre à un endroit où personne ne peut la trouver pendant 10 ou 15 jours.

Pendant cette période la lettre va accumuler toutes les énergies stagnantes qui restaient en vous.

Il est possible de rajouter des griefs dans la lettre à volonté, et de répéter vos souffrances ou frustrations, tant que vous n'avez pas tout extériorisé, mais sans vous relire ni relire la lettre.

Au bout du délai imparti, la lettre a récupéré toute l'énergie stagnante, et vous pouvez couper le lien soit en brûlant la lettre soit en la coupant en morceaux ;

Ensuite jetez les restes de cendres ou de papier aux toilettes et tirer la chasse ;

En même temps, on remercie l'univers d'avoir coupé le lien, en y mettant toute sa foi.

Si vous ne souhaitez pas couper les relations avec la personne, au moment de couper le lien ajoutez "si c'est pour mon plus grand bien et celui de tout être.."

Puis on s'en détourne et on n'y pense plus.

Cette action de couper les liens agit sur trois niveaux : inconscient / énergétique / spirituel (esprits)

Sur le plan de l' inconscient : si vous faites le deuil d'une relation, l'autre le sent et réagit en conséquence.

Sur le plan énergétique : vous avez coupé l'entrée de service, et du coup l'autre ne peut plus vous affecter directement, il passe par les filtres normaux de relation.

Sur le plan spirituel : pendant la durée, les esprits viennent lire les lettres et les infos sont redistribuées à qui de droit.

Haut de page